Donald Trump a réitéré ses mises en garde à Pyongyang, insistant sur le fait que Kim Jong-un le regretterait rapidement s’il attaquait les États-Unis ou leurs alliés

Si le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un profère de nouvelles menaces ou entreprend des actions contre les États-Unis, il le regrettera très vite, a déclaré vendredi le Président américain Donald Trump.

«S’il prononce encore une menace ouve rte ou s’il fait quoi que ce soit en visant Guam ou un autre site sur le territoire des États-Unis ou de leurs alliés, il le regrettera vraiment et rapidement», a indiqué M.Trump lors d’une conférence de presse.

Le Président américain a espéré que la Corée du Nord comprenait le caractère sérieux de ses mises de garde.L’agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA) avait précédemment annoncé que Pyongyang envisageait de tirer quatre missiles balistiques stratégiques à moyenne ou à longue portée Hwasong-12 contre les bases militaires américaines situées à Guam, dans le Pacifique. Le Président Trump a promis «le feu et la colère» à Pyongyang en cas d’attaque.

L’île de Guam abrite la base aérienne américaine d’Andersen où les bombardiers stratégiques B-1 font des escales de ravitaillement lors de leurs survols de la Corée du Sud, ainsi que la base navale d’Apra Harbor.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ; ; ;