Le chef d’état-major des armées des États-Unis, Joseph Dunford, est arrivé en Corée du Sud pour se mettre à la table des négociations avec le Président sud-coréen, Moon Jae-in, cela sur fond de tensions entre Washington et Pyongyang qui ne cessent de croître

Dans le contexte d’affrontement qui s’aggrave ces derniers temps entre les autorités américaines et nord-coréennes, le chef d’état-major des armées des États-Unis, Joseph Dunford, s’est rendu ce dimanche en Corée du Sud pour rencontrer son Président, Moon Jae-in, relate l’agence Yonhap.

Selon le média, Joseph Dunford entend aborder la question d’une alliance défensive bilatérale ainsi que les menaces provenant de Corée du Nord en raison de son programme nucléaire.

Le chef d’état-major américain va en outre rencontrer son homologue Lee Sun-jin.Le Président américain Donald Trump a promis mardi dernier «le feu et la colère» à Pyongyang s’il menaçait de nouveau son pays. Il s’est aussi dit prêt à une riposte militaire aux actions «irréfléchies» nord-coréennes.

La Corée du Nord n’a pas tardé à réagir, menaçant de tirer des missiles balistiques stratégiques à moyenne et longue portée Hwasong-12 contre les bases militaires américaines situées sur l’île de Guam, dans le Pacifique, si Washington poursuivait ses pressions.

Donald Trump a alors appelé Pyongyang à reprendre ses esprits pour éviter des problèmes «qu’aucune nation n’a jamais eus».

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ; ; ; ;