L’homme qui se trouvait au volant du véhicule qui a foncé samedi sur un groupe de manifestants antiracistes à Charlottesville, faisant une victime et 19 blessés, avait été inspiré par des idées nazies

Le jeune homme accusé d’avoir précipité sa voiture sur une foule de manifestants antiracistes à Charlottesville, en Floride, sympathisait avec les visions nazies, a révélé son ancien professeur d’histoire Derek Weimer cité par The Washington Pos.

«Il était évident qu’il était fasciné par le nazisme et idolâtrait beaucoup Adolf Hitler», selon M.Weimer.

Durant ses études à Randall K. Cooper High School au Kentucky, le jeune homme a écrit un grand projet de recherche sur l’armée nazie pendant la Seconde Guerre mondiale.

Il semblait en outre éprouver «un grand amour pour l’armée allemande et les Waffen-SS», a ajouté le professeur, soulignant que son élève défendait les «idées de la suprématie blanche» et qu’il «croyait vraiment en cela».James Fields, jeune homme de 20 ans originaire de l’Ohio, est accusé d’avoir délibérément foncé avec son véhicule dans un groupe de contre-manifestants lors des échauffourées entre des militants d’extrême-droite et des antiracistes samedi 12 août à Charlottesville, en Floride. La tragédie a coûté la vie à une personne et fait 19 blessés.

Lien

 

Etiquette: ; ; ; ; ; ;