L’Arabie saoudite a décidé de rétablir ses relations diplomatiques rompues avec l’Iran. Cependant, à cet égard, Riyad est recouru à une médiation de l’Irak

L’Arabie saoudite s’est adressée à l’Irak lui demandant une médiation dans le processus de rétablissement de ses relations avec l’Iran, informe l’agence iranienne FARS se référant au ministre irakien de l’Intérieur Qasim al-Araji.Le ministre a parlé de la demande au cours d’une rencontre avec son homologue iranien Abdolreza Rahmani Fazli à Téhéran, selon l’agence. En réponse à la demande, M.al-Araji a proposé à Riyad de «traiter avec respect les pèlerins iraniens» en signe de bonne volonté et de les laisser accéder au cimetière Al Baqi qui contient des tombes de proches du prophète Mahomet.

L’agence affirme également que Riyad a suivi les conseils des Irakiens et qu’il a fait savoir à Téhéran que le cimetière était désormais ouvert aux visiteurs arrivant d’Iran.Les relations entre l’Iran et l’Arabie saoudite se sont détériorées en raison des guerres en Syrie, en Irak et au Yémen et suite à la tragédie survenue à Mina en septembre 2015, lorsque plus de 6.000 personnes ont été tuées dans une bousculade lors d’un pèlerinage. Elles se sont aggravées davantage après l’exécution par Riyad, le 2 janvier 2016, du grand ayatollah chiite Nimr Baqr al-Nimr. Des manifestants iraniens en colère ont attaqué les missions diplomatiques saoudiennes à Téhéran et à Machhad. Riyad a riposté en rompant ses relations diplomatiques avec l’Iran.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ; ; ;