La Corée du Nord a convoqué ses principaux ambassadeurs pour une réunion à Pyongyang sur fond de durcissement des sanctions et de la pression exercée sur le pays

L’agence Yonhap a annoncé lundi que les autorités nord-coréennes ont avaient convoqué leurs ambassadeurs à Pyongyang sur fond de durcissement des sanctions internationales et de pressions sur la Corée du Nord, suite à l’accroissement de son potentiel nucléaire et balistique.

« À l’heure actuelle, la Corée du Nord a convoqué à Pyongyang ses ambassadeurs dans les principaux pays, évidemment de toute évidence pour une réunion diplomatique », a déclaré une source de l’agence dans le gouvernement sud-coréen.

Selon Yonhap, il s’agit notamment des ambassadeurs nord-coréens en Chine, en Russie et à l’Onu. L’agence a précisé que Pyongyang organisait de telles réunions chaque année.

La Corée du Nord craint la menace venant des États-Unis et pousse les travaux de développement des missiles balistiques intercontinentaux dotés d’ogives nucléaires, espérant pouvoir éviter le sort de l’lrak. Par là même, Pyongyang viole le régime de non-prolifération de l’arme nucléaire, s’attirant de nouvelles sanctions du Conseil de sécurité de l’Onu.Le 5 août, le Conseil de sécurité de l’Onu a adopté la résolution durcissant les sanctions à l’encontre de Pyongyang. L’initiative a été soutenue par les 15 États y siégeant, dont la Russie et la Chine.

Le document introduit notamment une interdiction sur les exportations nord-coréennes de toute une série de minéraux et d’aliments, dont le charbon, le fer, le plomb et les fruits de mer, ce qui permettra de réduire de un milliard de dollars les recettes de Pyongyang qui atteignent actuellement près de trois milliards de dollars. Le texte de la résolution contient d’autres restrictions, y compris des mesures à l’encontre de personnes morales et physiques liées aux programmes nucléaires et de missiles de la Corée du Nord.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ; ;