Retour quelques mois en arrière. Donald Trump, un mois après sa victoire surprise à l’élection présidentielle, déclarait lors de sa tournée de remerciement auprès de ses électeurs, que s’en était fini avec l’interventionnisme à tout va et le renversement de gouvernement ferait partie du passé Ouest France


Oui, mais ça s’était avant. Sauf que Trump n’avait peut-être pas compris à l’époque, c’est qu’il est seulement locataire de la maison blanche. Le propriétaire des lieux ordonne, Donald s’exécute. Qui sont les véritables occupants de la maison blanche, mais aussi du sénat et du congrès ? Des lobbys.

Les trois principaux aux USA sont le lobby de l’armement, celui du pétrole et du gaz et le lobby sioniste représenté en particulier par l’aipac
Pour les personnes qui penseraient que je suis « complotiste » ou antisémite, allez donc lire cet article du Figaro Merci.

Donc, une fois que nous avons intégré ces données dans notre cerveau, nous comprenons déjà un peu mieux les délires psychotiques du nouveau locataire et de facto ses nombreux retournements de veste.
Malheureusement, certains me trouveront un peu dur, ça n’excuse en rien l’attitude belliciste de Trump. Car ce n’est pas à moi que l’on fera croire que Donald Trump ne sait pas depuis de nombreuses années comment fonctionne le système aux USA. Que des néophytes y aient cru et qu’ils y croient encore, je peux le comprendre. Les médias de masse sont là pour jouer ce rôle et manipuler les personnes ne s’informant qu’au travers de leur télévision ou journal favori.

Car après les promesses de détente avec la Russie, dont nous pouvons constater la non-application depuis janvier par Washington, les menaces et sanctions contre l’Iran, mais aussi la Corée, voilà que le trublion de Manhattan menace le Venezuela ! 20 minutes

Heureusement qu’il promettait en décembre 2016 la fin de l’ingérence de Washington et la fin du KO, sinon nous aurions déjà une guerre mondiale sur les bras !

Au mépris de la paix et surtout d’officiellement avoir toujours refuser de livrer des armes au régime de Kiev, les USA ont livrer le 08 avril de cette année des armes de guerre à l’armée ukrainienne south front
Le mensonge est décidément pathologique avec ce pays, c’est même sa marque de fabrique !

Alors que Trump dit vouloir combattre le terrorisme dans le monde, à quel pays s’en prend t-il ? L’Iran ! Alors que ce pays lutte, efficacement, aux cotés des Russes et de l’armée arabe Syrienne pour éradiquer ce fléau en Syrie, la baudruche de Manhattan fait voter de nouvelles sanctions contre ce pays. Dans le même temps, il vend des armes à l’Arabie Saoudite, qui comme chacun sait est un modèle de démocratie dans le monde…Chercher l’erreur.

La Corée, petit pays de 25 millions d’habitants, menacerait les USA ? Soyons sérieux 5 minutes.
Beaucoup de gens ignorent plusieurs points essentielles dans les « relations » entre Washington et la Corée du Nord.
Pour commencer, il faut savoir qu’il n’y a aucun traité de paix entres les deux Corée. Idem avec les USA. Ce qui signifie tout simplement, que ces pays ne sont plus physiquement en guerre depuis la guerre de Corée en 1953, mais qu’ils ne sont pas non plus, en paix.
Pourquoi la Corée du Nord déteste-t-elle autant les USA ? Peut-être est-ce dû aux 635 000 tonnes de bombes larguées sur leur pays ? Ou alors qu’ils n’ont pas oublié les 32 557 tonnes de napalm que l’US air force leur a balancé sur la tronche ? Ou alors, les Nord-Coréens n’ont pas oublié que les massacres des Yankees entre 1950 et 1953 ont massacré 20% de la population ? Bon sang, qu’est-ce qu’ils ne sont pas sympas ces Coréens et en plus rancunier ! Visiblement, le « rêve américain » leur à laisser comme un arrière-gout d’hémoglobine. Voir cet article sourcé sur les blogs de Médiapart
Pour en rajouter une couche sur le double langage de Washington et son monde merveilleux destiné aux bisounours de l’île aux enfants, je vous invite à lire cet article qui nous parle des massacres de civils en Corée du sud. Ces civils, fichés et parqués dans des camps furent littéralement massacrés par l’armée sud-coréenne, avec l’aval, pour ne pas écrire complicité, des Yankees France 24

Après ça, allez vous étonner que les dirigeants Nord-Coréens fassent tout pour se doter d’armes qui les mettraient à l’abri d’une nouvelle guerre contre le voisin du sud, mais surtout l’oncle Sam ?
Surtout, les dirigeants Nord-Coréens, mais aussi Iraniens, ont bien compris que les USA ne les attaqueraient jamais frontalement s’ils disposent d’armes dissuasives.

Vous croyez sérieusement que l’alcoolique de Bush en 2003 aurait lancer son armée d’obèses contre l’Irak, si Sadam avait eu des armes de destruction massive ?

Maintenant, venons en au Venezuela.

Ce pays, en 1999 a élu le légendaire Hugo Chavez, et je ne m’en cacherai pas, un homme pour qui j’ai toujours une grande admiration et un immense respect.
Sauf que, l’élection de l’ancien colonel des troupes parachutistes, Bolivarien politiquement, c’est à dire patriote, mais aussi, authentique socialiste (rien à voir avec flamby et sa clique !), ne colle pas du tout avec les intérêts du lobby pétrolier à Washington.
Oui, car, dès qu’un pays est déstabilisé ou menacé par les USA, une des premières choses qu’il faut faire, c’est de se renseigner pour savoir s’il y a du pétrole ou d’autres matières premières dans le collimateur des oligarques états-uniens.
Bingo ! Le Venezuela est le pays possédant les plus grosses réserves de pétrole dans le monde ! 302,25 milliards de barils de réserves ! Le point

Car, au risque de me répéter, si des gens s’imaginent ne seraient-ce qu’une seule seconde, que Washington et ses larbins se soucient des droits de l’homme, de la démocratie ou de la liberté de la presse, comment se fait-il que l’Irak ou la Libye, pour ne citer que ces deux pays, ne baignent-ils pas dans la joie, la prospérité et le bonheur ?

Il n’est jamais trop tard pour ouvrir les yeux…

Sébastien Hairon, volontaire bénévole et indépendant à Donetsk (DNR)

Etiquette: ; ; ; ;