Washington pourrait restreindre les règles de déplacement des diplomates russes se trouvant en mission aux États-Unis ainsi que durcir la procédure de notification, selon des médias

Dans un contexte de détérioration des relations russo-américaines, les États-Unis pourraient se décider à mettre en place une série de mesures visant à limiter le déplacement des diplomates russes aux USA, relate le journal russe Izvestia se référant à des sources proches du dossier.Ainsi, les autorités américaines envisageraient la possibilité de diminuer le périmètre de déplacement des diplomates russes et du personnel technique des ambassades et des consulats de 40 kilomètres à 16-24 kilomètres.

En outre, Washington pourrait introduire la procédure de notification prévoyant que les employés des missions diplomatiques russes devront prévenir le Département d’État trois jours ouvrables à l’avance s’ils veulent partir à une distance dépassant les normes établies par les autorités américaines.

En réponse à l’adoption par le Congrès américain de nouvelles sanctions antirusses, Moscou a interdit à l’ambassade américaine l’accès à deux sites dont elle avait la jouissance à Moscou. En outre, Moscou a demandé à Washington de réduire, à partir du 1er septembre, à 455 le nombre des membres du personnel de son ambassade et de ses consulats en Russie. Le ministère russe des Affaires étrangères a également prévenu que Moscou répliquerait en cas de nouvelles expulsions de diplomates russes par les États-Unis.

Etiquette: ; ; ; ;