Le directeur de la CIA abordant le sujet de l’aggravation de la situation autour de la Corée du Nord a fait savoir que les données de renseignement disponibles excluaient la probabilité d’une guerre nucléaire imminente

«Je n’ai vu aucunes données de renseignement qui montreraient que nous sommes au bord d’une guerre nucléaire», a déclaré le directeur de l’Agence centrale de renseignement (CIA) Mike Pompeo dans une interview à la chaîne de télévision Fox News.

Le directeur de la CIA a souligné que l’administration du Président américain considérait, néanmoins, la Corée du Nord comme une menace, et a noté que «les États-Unis ne le toléreront plus, comme avant».Le Président américain Donald Trump a promis mardi dernier «le feu et la colère» à Pyongyang s’il menaçait de nouveau son pays. Il s’est aussi dit prêt à une riposte militaire aux actions «irréfléchies» nord-coréennes.

La Corée du Nord n’a pas tardé à réagir, menaçant de tirer des missiles balistiques stratégiques à moyenne et longue portée Hwasong-12 contre les bases militaires américaines situées sur l’île de Guam, dans le Pacifique, si Washington poursuivait ses pressions.
Donald Trump a alors appelé Pyongyang à reprendre ses esprits pour éviter des problèmes «qu’aucune nation n’a jamais eus».

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ;