La marine américaine a annoncé aujourd’hui d’une manœuvre «dangereuse» effectuée par un drone iranien qui s’est rapproché d’un avion américain dans le golfe Persique

Un aéronef sans pilote iranien s’est approché d’une manière «dangereuse et non professionnelle» d’un avion de l’armée de l’air américaine qui accompagnait le porte-avions USS Nimitz dans le golfe Persique, a déclaré lundi un représentant du ministère américain de la Défense.L’incident est survenu dimanche soir dans la zone de déploiement du porte-avions USS Nimitz dans les eaux internationales du golfe Persique.
Le porte-parole de la marine US, le lieutenant Ian McConnaughey, a précisé que le drone iranien QOM-1 s’était approché de l’aéronef américain à moins de 300 mètres et du porte-avions de 91,4 mètres.

«Malgré des appels radio répétés visant à établir un contact et à clarifier la situation, la station de contrôle du QOM-1 n’a pas répondu et le drone n’a allumé aucune lumière de navigation alors qu’il survolait de très près le Nimitz et ses navires d’escorte pendant des manœuvres, passant à moins de 1.000 pieds de l’avion américain», a-t-il raconté.

Selon lui, les actions de l’Iran «ont créé une situation dangereuse avec une possibilité de collision» et vont à l’encontre des normes du droit international.

Plus tôt, le Pentagone a signalé que le 8 août, au-dessus des eaux du golfe Persique, un drone iranien avait approché le chasseur-bombardier F/A-18E Super Hornet de l’US Navy à une distance d’environ 30 mètres, les Américains avait dû esquiver l’aéronef pour éviter une collision.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ;