Un Mig de l’armée gouvernementale a été abattu hier dans le sud de la Syrie par Ossoud al Charkiya, l’un des deux principaux groupes d’opposition opérant dans le secteur

Ossoud al Charkiya, l’un des deux groupes d’opposition qui opèrent dans la partie est de la province de Soueida, où s’est écrasé mardi un avion des forces gouvernementales syriennes, affirme être à l’origine du crash, relate Reuters.

Saad al Hadj, porte-parole du chef du groupe Ossoud al Charkiya, a déclaré que l’avion était tombé dans la partie est de la province de Soueida, une zone désertique proche de la frontière jordanienne.

Le pilote a été capturé et est en train d’être interrogé, a-t-il dit. Le groupe a publié par la suite des photos où l’on voit des débris de l’avion ainsi que le pilote, qu’il dit être le commandant Ali al Hilwa, avec des ecchymoses au visage.L’est de la province de Soueida est limitrophe de la Jordanie. Sur ce front, l’armée syrienne, épaulée par des milices chiites soutenues par l’Iran, a pris jeudi dernier le contrôle de postes frontaliers et de barrages routiers.

La province de Soueida n’est pas concernée par l’accord de cessez-le-feu entré en vigueur dans les secteurs voisins du Sud-Ouest en juillet sous l’égide de la Russie et des États-Unis.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ; ;