Le ministre allemand des Affaires étrangères Sigmar Gabriel se dit préoccupé par l’intention d’Angela Merkel d’augmenter les dépenses militaires du pays pour se conformer aux exigences du Président des États-Unis

Dans une tribune adressée au quotidien régional Rheinischen Post, le chef de la diplomatie allemande et leader du Parti social-démocrate allemand, Sigmar Gabriel, a exprimé sa préoccupation concernant l’intention d’Angela Merkel d’augmenter les dépenses militaires du pays après les élections parlementaires de septembre 2017.

D’après le ministre allemand des Affaires étrangères, Angela Merkel éprouve de l’«admiration» pour Donald Trump qui a déclaré que les pays-membres de l’Otan devaient s’investir plus dans l’Alliance.

«Nous devons nous débarrasser de la logique diabolique selon laquelle les armes sont le gage de la sécurité. Cette idée appartient à des gens comme le Président américain Donald Trump et il voudrait l’imposer à ces partenaires de l’Otan. Malheureusement, je crains qu’après les élections Angela Merkel envisage notamment de dépenser des milliards en armement afin de plaire à Donald Trump. Cette admiration n’a rien à voir avec le Parti social-démocrate allemand».

Au cours de sa campagne présidentielle, Donald Trump, dans une interview accordée aux quotidiens allemand Bild et britannique The Times, avait qualifié l’Otan d’organisation obsolète parce qu’elle ne s’occupait pas des problèmes de terrorisme. Il a également souligné que la majorité des pays membres n’investissaient pas suffisamment dans l’Alliance, les États-Unis continuant tout de même à les protéger. Dans le même temps, il avait confirmé que ces derniers temps les pays-membres de l’Alliance avaient commencé à tenir leurs engagements de porter leur budget de défense à 2% du PIB total.Quant à Mme Merkel, elle reste fidèle à la position selon laquelle l’Allemagne doit respecter ses engagements sur l’augmentation des dépenses militaires.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ;