De plus en plus de représentants de la soi-disant opposition syrienne modérée se déclarent vouloir respecter du cessez-le-feu et instaurer le dialogue avec les forces gouvernementales, a déclaré le commandement des forces russes en Syrie

Le commandant adjoint pour la réconciliation du groupe des forces armées russes en Syrie, le général Sergueï Kouralenko, a tenu un discours à Lattaquié, sur la base de la principale chaîne publique syrienne publique, le premier depuis le début du lancement du Centre pour la réconciliation des parties en conflit.

Selon Sergueï Kouralenko, de plus en plus de représentants de la soi-disant opposition syrienne modérée comprennent la nécessité de mettre un terme aux affrontements armés et de privilégier un règlement politique de la crise.Aujourd’hui, trois zones de désescalade existent en Syrie: l’une au nord de la ville d’Homs, la deuxième dans la Ghouta orientale et la troisième à la frontière entre la Syrie et la Jordanie.

La police militaire russe a déployé dans les régions des zones de désescalade des points de passage et de postes d’observation afin d’assurer le cessez-le-feu.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ;