Une fourgonnette a foncé jeudi sur des piétons dans le centre de Barcelone, faisant un mort et des dizaines de blessés. Un des clercs d’une basilique située non loin du lieu du drame a raconté ce qui se passait dans son église pendant et après l’attaque

Près de 400 personnes se sont réfugiées dans la basilique de Santa Maria del Pi de Barcelone après l’attaque à la voiture-bélier qui a fait au moins un mort et 23 blessés dans la rue piétonne La Rambla, au centre de la ville, a annoncé à Sputnik Alberto Cortez, un des clercs de la basilique.

«Nous étions tout près [du lieu de l’attaque, ndlr], mais nous n’avons pas vu l’attentat. Nous avons essayé d’accueillir tous ceux qui ont fui la Rambla. Nous avons entendu des sirènes, des coups de feu et des cris […]. Les gens ont occupé la moitié de la basilique, on peut dire que nous avons accueilli environ 400 personnes», a indiqué le clerc.

Selon lui, parmi les personnes qui se sont réfugiées dans la basilique, il n’y avait pas de blessés graves, mais des personnes légèrement blessées.

« Il y avait des gens qui s’étaient blessés en courant et ceux qui étaient tombés en prenant la fuite. Certains d’entre eux avaient des égratignures et étaient couverts de sang. Les gens nous demandent ce qui se passe, nous leur faisons part des informations de la police […]. La plupart des personnes réunies ici sont des touristes dont certains parlent des langues étrangères et traduisent pour les autres», a noté Alberto Cortez.

Une fourgonnette a foncé jeudi sur les piétons dans le centre touristique de Barcelone. La police a qualifié l’attaque d’attentat. Selon une radio, 13 personnes ont été tuées. Toutefois, d’après les autorités l’attaque a fait un mort et 32 blessés. Ce bilan risque s’alourdir. De nombreux blessés sont dans un état critique.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ; ;