L’armée libanaise a affirmé avoir découvert des missiles de fabrication américaine sur des anciennes positions djihadistes, notamment dans une cache d’armes du Front al-Nosra, lors d’une opération de libération d’une zone dans le nord-est du pays

Des missiles de fabrication américaine ont été retrouvés dans un dépôt d’armes du Front al-Nosra par l’armée libanaise, a signalé l’agence Reuters se référant à une source au sein des forces de sécurité du pays. Concrètement, l’armée a découvert un missile antiaérien et des missiles anti-char TOW.

Les militaires ont fait cette découverte après avoir évincé les djihadistes de certaines zones dans le nord-est du Liban.

Le 1er août, 1.116 extrémistes du Front al-Nosra avaient quitté le sol libanais pour la Syrie après avoir accepté les conditions de capitulation.Conjointement avec leurs familles et des réfugiés, soit plus de 7.000 personnes au total, ils ont traversé la frontière syro-libanaise à bord de bus spéciaux pour rejoindre la province d’Idlib.

La deuxième étape de l’opération avait pour but d’évacuer 350 hommes armés, membres de la brigade Saraya Ahl al-Cham, de Jaroud Ersal vers la Syrie. L’opération, prévue pour le 12 août, a été retardée et s’est ainsi déroulée le lendemain de la date fixée.

L’accord est entré en vigueur le 27 juillet après que le mouvement chiite libanais Hezbollah a bloqué les groupes extrémistes près d’Ersal (90km de Beyrouth).

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ; ;