La campagne anti-drogue américaine en Afghanistan, qui a coûté 8,5 milliards de dollars, a échoué parce que la production de drogue dans ce pays ne cesse d’augmenter, a déclaré le ministère russe des Affaires étrangères

Washington a dépensé 8,5 milliards de dollars pour sa campagne anti-drogue en Afghanistan mais elle a échoué, signale le département de l’information et de la presse du ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué. Le ministère russe constate que la situation relative à la drogue en Afghanistan continue de s’aggraver.

Selon les estimations des experts, la production de drogue en Afghanistan pourrait flamber en 2017. Le ministère russe indique que la surface de culture du pavot à opium a déjà dépassé celle de l’année dernière et que près d’un tiers de la population est engagée dans cette culture.

«Nous considérons comme d’actualité la recommandation de l’inspecteur général spécial américain pour l’Afghanistan, John Sopko, aux autorités américaines sur la nécessité d’élaborer une stratégie anti-drogue américaine pour la République islamique d’Afghanistan», indique le ministère russe.

Le ministère précise que l’Afghanistan reste le plus grand producteur et exportateur d’opium dans le monde et que de plus en plus de substances à base de drogues afghanes sont livrées en Europe.

Lien

Etiquette: ; ; ; ;