Le cessez-le-feu a été possible dans certaines régions de la Syrie grâce à la collaboration régionale initiée par la Russie, d’après le ministre turc des Affaires étrangères

Lors de la cérémonie d’inauguration de la 86e édition de la Foire internationale d’Izmir, le ministre turc des Affaires étrangères Mevlüt Cavusoglu a remercié la Russie pour la collaboration régionale qui a permis d’établir le cessez-le-feu dans certaines régions de Syrie.

«La coopération entre la Russie et la Turquie sur le problème syrien a énormément contribué aujourd’hui à l’établissement du cessez-le-feu partiel. Je voudrais remercier la Russie pour la collaboration mutuelle régionale», a-t-il fait remarquer.

Et de poursuivre:

«Nous nous efforçons, avec la Russie, de normaliser la situation en Syrie. Grâce à cette coopération, nous sommes arrivés à nous mettre d’accord sur une trêve et sur la création de zones de désescalade. Nous en sommes reconnaissants à la Russie», a déclaré M.Cavusoglu.

Actuellement, trois zones de désescalade existent en Syrie: l’une au nord de la ville d’Homs, la deuxième dans la Ghouta orientale et la troisième à la frontière entre la Syrie et la Jordanie.

La police militaire russe a installé aux abords des zones de désescalade des points de passage et des postes d’observation afin d’assurer le cessez-le-feu.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ; ;