L’armée ukrainienne s’apprête à relancer le conflit militaire dans le Donbass, comme le montre des livraisons de munitions et de combustible dans la région de Gorlovka, estime le chef adjoint du commandement opérationnel de la République populaire de Donetsk (RPD), Edouard Bassourine

Le chef adjoint du commandement opérationnel de la République populaire de Donetsk (RPD), Edouard Bassourine, accuse Kiev de vouloir relancer le conflit armé dans le Donbass.

«Ces derniers jours, les forces armées ukrainiennes créent volontairement des tensions près de Gorlovka. Nous disposons d’informations qui indiquent une augmentation des livraisons de munitions et de combustible aux divisions de l’armée ukrainienne dans cette région», a-t-il ainsi déclaré, soulignant sa préoccupation face à cette situation.

«Le commandement des forces armées de la RPD fait part de sa préoccupation face aux faits mentionnés qui témoignent de la préparation informationnelle et matérielle de l’armée ukrainienne à un nouveau conflit militaire», a-t-il conclu.En avril 2014, les autorités ukrainiennes ont entamé une opération militaire contre les républiques autoproclamées de Lougansk et de Donetsk, qui avaient proclamé leur indépendance suite au coup d’État de février 2014 en Ukraine. Selon les données actualisées de l’Onu, plus de 10.000 personnes ont trouvé la mort dans ce conflit.

Un groupe de contact a été mis en place pour parvenir au règlement dans le Donbass. Depuis septembre 2014, le groupe a adopté trois documents réglementant la désescalade. Cependant, les échanges de tirs se poursuivent même après les accords de trêve entre les parties du conflit.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ;