Ce soir, une roquette a explosé en plein coeur du quartier gouvernemental et diplomatique de Kaboul, déclenchant les alarmes et les sirènes des ambassades.

La roquette est tombée sur un axe routier aux abords du palais présidentiel et près d’un secteur comprenant d’autres édifices gouvernementaux, des ambassades ainsi que le quartier général de la coalition militaire internationale.

Le tir n’a pas été revendiqué mais les taliban et les djihadistes du groupe Etat islamique ont intensifié ces derniers mois leurs attaques contre la capitale, qui est devenue cette année la ville la plus meurtrière du pays pour les civils.

Le tir de roquette est intervenu juste quelques heures avant le discours que doit prononcer ce soir Donald Trump sur l’avenir de la présence américaine en Afghanistan.

Pour ce moment-là, il n’y pas de victimes.