Dans un discours télévisé prononcé dimanche à l’occasion d’une fête nationale – de la Révolution du roi et du peuple, le roi de Maroc Mohammed VI a acentué sur sa positions de défenseur des intérêts du continent africain en cadre du «gagnant-gagnant».

« Le choix du Maroc de se tourner vers l’Afrique n’a pas été le fruit d’une décision fortuite», a déclaré le monarque marocain.

Au début de 2017, le Maroc est revenu dans l’Union africaine, en développant en conséquence une intense activité diplomatique en Afrique de l’Ouest pour y parvenir.

Dans ses propos le roi du Maroc a cité parmi ses «mégaprojets» le gazoduc qui devrait relier le Maroc et le Nigeria par la façade atlantique de l’Afrique de l’ouest, dont le lancement a été annoncé fin 2016.

Par conre, il n’a pas évoqué les questions internes, notamment le mouvement de contestation qui agite la région du Rif (nord), comme il l’avait fait fin juillet lors de la fête du Trône.

 

Etiquette: ;