Le ministres de la Sécurité publique Ralph Goodale et son homologue de l’Immigration Ahmed Hussen ont une fois de plus tenté de décourager les gens de traverser la frontière de manière irrégulière.

Depuis quelques mois, 85% des personnes ayant agi de la sorte sont originaires d’Haïti.

Le nombre de demandeurs d’asile qui traversent aux environs du poste douanier de Lacolle a diminué de moitié au cours des trois derniers jours : environ 140 personnes sont désormais interceptées par les autorités par jour, alors qu’elles étaient plutôt 250 à l’être quotidiennement la semaine dernière.

Il est quand même difficile de prédire si cette tendance se maintiendra, a indiqué le ministre de la Sécurité publique, Ralph Goodale, en visite dans les campements de Saint-Bernard-de-Lacolle, qui accueillent ces jours-ci un grand nombre de demandeurs d’asile, notamment haïtiens.

« Il y a encore un nombre important de personnes qui [entrent] et personne ne peut dire si [les chiffres] de ces 2-3 jours peuvent renverser la tendance, mais ils sont considérablement moins nombreux », a-t-il dit lors d’un point de presse en compagnie du ministre de l’Immigration Ahmed Hussen et de la députée de Châteauguay-Lacolle, Brenda Shanahan. « Le nombre de personnes qui passent à travers le processus et qui quittent [le camp] est plus grand que le nombre de personnes qui arrivent. […] C’est une amélioration. »