Tandis que les missiles nord-coréens défraient la chronique sur fond d’échanges de courtoisies mutuellement agressives entre Washington et Pyongyang, il est peut-être temps de porter également son attention sur l’arsenal nucléaire américain comptant quelque 6.800 têtes nucléaires sur les 14.900 ogives existant dans le monde

Si la Corée du Nord rappelle régulièrement l’existence et la puissance de son arsenal de missiles balistiques intercontinentaux en effectuant des tirs d’essai, la puissance de feu américaine semble être passée sous silence dans le contexte de rhétorique incendiaire entre Donald Trump et Kim Jong-un. Dans les faits, les États-Unis ont à leur disposition dans l’État du Montana 150 missiles balistiques intercontinentaux Minuteman, qui sont 20 fois plus puissants que les bombes nucléaires larguées sur Hiroshima, précise le site Indy 100.Les Minuteman peuvent frapper n’importe quelle cible sur la planète en une demi-heure.

De plus, les forces armées américaines entendent dépenser 340 milliards de dollars (environ 287,5 milliards d’euros) pour des armes nucléaires dans la décennie à venir, ce afin de maintenir leur force de dissuasion nucléaire.

Les États-Unis possèdent environ 6.800 têtes nucléaires sur les 14.900 ogives existant approximativement dans le monde. Les stocks américains comprennent également la bombe H B61, en service depuis 1960, ainsi que ses nombreuses variantes.

La tension s’est fortement accrue sur la péninsule coréenne ces dernières semaines après les tests réussis — mais interdits par la communauté internationale — de deux missiles balistiques intercontinentaux nord-coréens capables selon des experts de frapper la côte ouest des États-Unis. Donald Trump a choisi d’adopter un ton très martial dans sa réponse à ce que Washington voit comme une provocation, promettant notamment «le feu et la colère» au régime de Kim Jong-Un et faisant allusion à la puissance de l’arsenal nucléaire américain.

La situation s’est encore envenimée quand l’armée nord-coréenne a fait part de son intention de lancer quatre missiles à portée intermédiaire au-dessus du Japon et à proximité de l’île de Guam, qui abrite des bases militaires américaines.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ;