L’image montre la détresse des témoins de l’attentat. Selon ces Belges, c’était une «expérience irréelle«.

Sofie et sa famille étaient en vacances à Barcelone lorsque les attentats se sont produits. Ils se trouvaient justement sur La Rambla quand une fourgonnette a percuté intentionnellement les passants. Sofie relate au journal De Redactie cet événement traumatisant :

«nous étions juste à l’entrée de la Boqueria sur les Ramblas lorsque nous avons soudainement entendu un bruit. Nous craignions que les terroristes n’entrent».

D’abord retranchée dans une poissonnerie, la famille a couru pour se cacher dans un restaurant. «Nous nous y sentions en sécurité donc nous avons essayé de faire passer le même sentiment à nos enfants.» Après la fin de l’opération de la police et des services de secours, les officiers sont venus libérer les personnes s’étant cachées dans les commerces. Tout le centre ville étant bouclé, il aura fallu une heure de marche pour que la famille atteigne son hôtel. Le lendemain matin, leurs visages faisaient le tour des médias internationaux : «nous sommes maintenant la famille qui apparaît dans de nombreux journaux. C’était étrange de voir cela».

La photo prise par un photographe de l’agence de presse AP donnait une image réaliste de la détresse des témoins sur place. «C’est difficile de rassurer les enfants quand on ne sait pas soi-même ce qu’il se passe«, a déclaré Sofie à De Redactie. Les parents se disent néanmoins rassurés quant au fait que leurs enfants n’aient pas vu de victimes. La famille de Sofie est désormais revenue en Belgique.

Lien

Etiquette: ;