La justice espagnole a ordonné la mise en détention provisoire de deux suspects de l’attentat meurtrier de Barcelone, le prolongement de la garde à vue d’un troisième, responsable de l’attaque à Ripoll, ainsi que la remise en liberté du quatrième

En application de la décision de la justice espagnole, deux terroristes présumés, Mohamed Houli Chemlal et Driss Oukabir, suspectés d’être liés à l’attentat sanglant de Barcelone du 17 août, seront incarcérés; la garde à vue d’un troisième, Salh El Karib, auteur de l’attaque à Ripoll, sera prolongée; le quatrième suspect, Mohamed Aalla, sera remis en liberté, a annoncé Reuters citant les sources judiciaires.

D’après le média, les deux suspects, Mohamed Houli Chemlal et Driss Oukabir, ont été inculpés pour appartenance à une organisation terroriste, meurtre et possession d’explosifs.Le troisième, Salh El Karib, propriétaire d’un café internet à Ripoll, fait l’objet d’investigations supplémentaires.

Le quatrième individu sera libéré sous certaines conditions.

Deux attentats à la voiture bélier ont été commis à quelques heures d’intervalle en Catalogne, dans le nord-est de l’Espagne, faisant au total 15 morts et une centaine de blessés dans le cœur touristique de Barcelone et dans la station balnéaire de Cambrils.

Le groupe djihadiste Daech a revendiqué dans la soirée du jeudi 17 août soir l’attentat de Barcelone tandis que l’attaque de Cambrils n’avait toujours pas été revendiquée le lendemain matin, bien que la police ait établi un lien entre les deux attentats.

Lien

Etiquette: ; ; ;