Régulièrement, Abu Ramadan appelle à la destruction de tous les prétendus ennemis de l’islam.

L’imam pratique à Bienne le vendredi principalement à titre bénévole, selon le quotidien «Der Bund». Établi à Nidau, il a peu travaillé. Ce qui lui permis de toucher près de 600’000 francs de l’aide sociale entre 2004 et 2017.

Âgé de 64 ans, il est venu en Suisse en tant que réfugié fin 1998. Il détient maintenant un permis C. En tant que demandeur d’asile, Abu Ramadan a déclaré qu’il avait été persécuté par le régime du dictateur Kadhafi. Agronome retraité, il vit dans le canton de Berne depuis près de 20 ans. Le retraité parle à peine l’allemand ou le français, selon «der Bund», qui précise que le religieux n’a jamais terminé ses études de théologie.

Contacté par le journal, Abu Ramadan se considère également comme Suisse, même s’il n’a pas de citoyenneté. «L’amour, la tolérance et la générosité sont mes lignes directrices dans mes relations avec les musulmans et les non-musulmans», dit-il.

Mais dans ses sermons, cela semble différent, comme le montre cette citation: «Oh, Allah, je vous demande de détruire les ennemis de notre religion, de détruire les Juifs, les Chrétiens, les Hindous, les Russes et les Chiites. Dieu, je vous prie, de les détruire tous et de redonner à l’islam sa gloire antique .» En outre, l’Imam prétend qu’Allah ne pardonne jamais aux incroyants.

Lien

Etiquette: ; ;