462 personnes ont été blessées, dont 10 sérieusement, le 22 août lors du festival annuel Gotmar Mela à Pandhurna dans l’État indien de Madhya Pradesh. Trois personnes ont été hospitalisées dans un état critique à Nagpur, ville du centre de l’Inde dans le Maharashtra

Un festival traditionnel indien de lancer de pierres s’est terminé à l’hôpital pour plusieurs personnes. Au moins 13 d’entre elles ont été conduites à l’hôpital, signale India Today, en se référant au représentant de la police locale, Gaurav Tiwari. Est-ce que personne n’explique aux participants de ce festival que jeter des pierres est mauvais et surtout dangereux pour la santé?

Au cours du festival annuel de Gotmar, des habitants des communautés locales de Sawargaon et de Pandhurna se rassemblent de chaque côté de la rivière Jaam et courent pour arracher un drapeau accroché à un arbre mort planté au milieu de la rivière en jetant des pierres sur la rive opposée.

Cette année, ce sont les villageois de Pandhurna ont décroché le trophée et ont été déclarés gagnants. La compétition ne s’est pas pour autant terminée. Elle s’est poursuivie par des heurts avec la police.

Après que les participants du festival ont commencé à écraser les voitures des ambulances et de la police, les forces de l’ordre ont été contraintes d’utiliser des gaz lacrymogènes, indique le journal.

On dit que cette tradition remonte à environ 300 ans quand un garçon de Pandhurna a enlevé une fille de Sawargaon et a fait face à une volée de pierres. Les villageois de Pandhurna l’ont aidé et il est rentré chez lui en toute sécurité avec la fille, raconte la légende.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ;