Expliquant que les informations concernant les victimes civiles sont publiées au début de chaque mois à l’issue d’une enquête officielle, le Pentagone s’est abstenu de commenter celles des frappes de la coalition à Raqqa, en Syrie

Le Pentagone n’a ni confirmé ni infirmé les informations sur la mort des civils en Syrie dans les frappes de la coalition sur la province de Raqqa qui ont fait, selon les médias locaux, près de 80 victimes en 24 heures.

«La coalition effectue des évaluations crédibles sur les incidents signalés. S’ils semblent fiables, une enquête officielle est effectuée si nécessaire. Les résultats de ces évaluations et enquêtes sur la mort de civils sont publiés au début de chaque mois», a déclaré à Sputnik le porte-parole du Pentagone, Adrian Rankine-Galloway.

Ce mardi, l’agence SANA a rapporté qu’au moins 78 civils ont trouvé la mort dans les raids de la coalition menés par les États-Unis sur la province syrienne de Raqqa au cours de ces dernières 24 heures.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ; ;