Au nord de la province de Homs, après les entretiens avec le centre de réconciliation russe, 177 militants ont signé un accord d’amnistie, qui les sauve des poursuites en échange de la cessation des hostilités.

Tous ceux qui se dont rendus, sont des militants islamistes de Talbisekh et Rastan – deux points fortifiés occupées par des terroristes. Les capitulés sont les membres des groupes terroristes Akhrar Ash Sham et Tahrir Ash Sham.

Il est noté que le rôle principal de la capitulation des militants a été pris en compte par le centre de réconciliation russe qui, pendant plusieurs semaines, a négocié avec eux.

Etiquette: ;