Le ministère russe des Affaires étrangères a confirmé la mort de l’ambassadeur de Russie au Soudan. Son corps a été retrouvé dans sa résidence de Khartoum

L’ambassadeur de Russie au Soudan, Mirgayas Chirinsky, est mort le mercredi 23 août dans sa résidence de Khartoum, la capitale soudanaise, a annoncé dans un communiqué le ministère russe des Affaires étrangères.

«Nous avons la douleur d’apprendre que l’ambassadeur de Russie au Soudan, Mirgayas Chirinsky,  est décédé à Khartoum le 23 août. Dès que nous en aurons reçu de nos collègues de l’ambassade de Khartoum, nous vous communiquerons de plus amples informations sur les circonstances de mort de notre collègue», lit-on dans le communiqué du ministère russe des Affaires étrangères.

Le porte-parole de la police locale, Omar al-Mokhtar, a déclaré à l’AFP que le diplomate avait «été retrouvé mort dans la piscine de la résidence en début de soirée».

«Selon les investigations préliminaires, il est décédé de mort naturelle», a-t-il ajouté sans autres précisions.

La cause de sa mort n’a pas été révélée pour le moment.

Un haut responsable de la police soudanaise qui a requis l’anonymat a déclaré à l’AFP que, selon les premiers éléments de l’enquête, la piste criminelle était écartée.

Le Président russe Vladimir Poutine avait nommé Mirgayas Chirinsky ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de Russie au Soudan par un décret du 27 septembre 2013.

Lien

Etiquette: ; ; ; ;