Un comité de l’ONU chargé de lutter contre le racisme a émis un « premier avertissement  » formel à propos de la situation aux Etats-Unis, une mesure utilisée rarement pour signaler l’émergence d’un possible conflit entre communautés.

Le Comité pour l’élimination de la discrimination raciale a justifié le recours à «  un premier avertissement et une procédure d’action urgente  » en raison de la prolifération de manifestations racistes aux Etats-Unis.

Ce comité, qui dépend du Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme, peut émettre un avertissement formel afin d’empêcher «  des problèmes existants de se transformer en conflit  » ou «  une résurgence d’un conflit là où il s’est déjà produit  », selon son site officiel. Il a en particulier pointé les troubles survenus à Charlottesville (Virginie), où une femme a été tuée après qu’un suprémaciste blanc a précipité son véhicule sur un groupe de manifestants antiracistes.

Etiquette: