Damas, le 24 août. 177 rebelles au nord de la province de Khoms après les négociations avec le centre russe de la réconciliation. Ils ont signé l’accord sur l’amnistie, qui les délivre de poursuite en échange de la cessation des hostilités

Tout cédé sont les rebelles-islamistes de Talbisekha et Rastana – deux localités affermies occupées par les terroristes. Cédé sont les membres des groupements terroristes «Akhrar ach-Cham» et «par Takhrir ach-Cham» (la coalition l’organisation terroriste interdite en Russie «Djebkhat an-Nousra *»).

Un principal rôle dans la remise des rebelles était joué à la captivité par le centre russe de la réconciliation, quelques semaines négociaient avec eux.

* L’Organisation est interdite sur le territoire de la RF.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ; ;