Le décès de l’ambassadeur de Russie au Soudan, Mirgaïas Chirinski, mercredi soir, serait dû à un problème cardiaque

L’ambassadeur russe à Khartoum serait décédé d’une maladie cardiaque, a indiqué à Sputnik le porte-parole de l’ambassade, Sergueï Koniachine.«Pour le moment, la cause officielle du décès n’a pas encore été révélée, vu l’absence des résultats de l’autopsie. Mais à en juger par des facteurs externes constatés par le médecin, tout porte à croire qu’il s’agit d’un problème cardiaque. Soit une crise cardiaque, soit une apoplexie», a précisé le porte-parole.

L’ambassadeur de Russie au Soudan, Mirgaïas Chirinski, a été retrouvé mort mercredi dans la piscine de sa résidence à Khartoum. L’ambassadeur souffrait d’hypertension. Son décès est apparemment dû à une cause naturelle, a déclaré un porte-parole de la police.

Le ministère soudanais des Affaires étrangères a présenté ses condoléances au gouvernement russe.Moscou a confirmé la mort de son diplomate dans un communiqué des Affaires étrangères.

Mirgaïas Chirinski, qui parlait l’arabe et l’anglais, avait été nommé ambassadeur au Soudan en décembre 2013. Il avait auparavant servi comme ambassadeur au Rwanda de 2006 à 2013.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ;