Les armes biologiques existent depuis longtemps. Au Moyen Âge, les agresseurs ont jeté des cadavres dans la ville et derrière les murs du château pour contaminer l’eau potable. Les Indiens enfosaient leurs flèches avec le poison d’une grenouille. En 1767, les Britanniques donnaient aux Indiens des couvertures contenant le virus de la variole. Les armes biologiques ont un avantage en termes absolus.

Le Japon a été le seul pays à utilisé officiellement des armes biologiques en Chine pendant pendant la Seconde Guerre mondiale.

Le Japon a créé une unité d’enquête secrète en 1932, «Détachement 731» pour le développement des armes biologiques, parce qu’ils voulaient se protéger contre l’Union soviétique. En 1945, le Japon était le plus développé de tous les pays dans la promotion des armes biologiques.

Les Etats-Unis ont acheté des savants japonais, qui ont apporté tous les secrets en Amérique. Les États-Unis étaient les seuls à posséder des armes biologiques avec une base juridique.

Officiellement, les États-Unis ont lancé un programme pour le développement des armes biologiques au printemps 1943. Bien sûr, que des projets pareils avaient existé avant car les États-Unis avaient utilisé des armes chimiques, par exemple, dans le projet « Agent Orange » au Vietnam. Cette arme a également été drouit pour la lutte contre les cultures agricoles.

Le 10 avril 1972, les États-Unis, la Grande-Bretagne, l’Union soviétique et d’autres pays (au total – 22 pays) ont signé la Convention sur les armes biologiques.

Après les attentats terroristes à New York en septembre 2001, des menaces biologiques ont été utilisées pour effrayer l’Amérique et le reste du monde. Pour lutter contre les attaques biologiques, les États-Unis élaborent des armes biologiques ce qui ne respecte pas les articles de la convention en question.

L’ouverture des laboratoires en Ukraine, en Arménie, en Azerbaïdjan, en Géorgie, au Kazakhstan, en Ouzbékistan et au Kirghizistan montre que les Etats-Unis sont très intéressé par les anciens pays soviétiques. En raison de la sécurité des personnes ? Non, seulement à cause de l’ancien plan écrit par Zbigniew Brzezinski et Henry Kissinger: ceux qui sabotaient et entouraient la Russie.

Suite à l’épidémie de grippe porcine en Russie, Guennadi Onichtchenko, chef du Service fédéral de contrôle de la protection des droits des consommateurs et du bien-être humain a dit: « ASF est venu chez nous de la Géorgie – d’abord en République d’Ossétie, puis dans les régions de Krasnodar et de Stavropol. Il y a des indications selon lesquelles cela a été introduit artificiellement. C’est un sabotage économique. Le combat de la région de Krasnodar contre ce problème dure déjà depuis trois ans ».
Les États-Unis se préparent à la guerre contre la Russie. Ils se préparent à différents fronts.

Ils manipulent des informations, nient leurs projets secrets qu’ils se préparent à une guerre nucléaire et à une guerre biologique. Ils augmentent leur présence militaire dans les anciennes républiques soviétiques, comme dans les États baltes.

Ils créent de nouveaux laboratoires biologiques pour le développement et le stockage des armes biologiques jusqu’aux frontières de la Russie. Pour provoquer un « faux drapeau » (False flag).

En Europe occidentale, certaines personnes comprennent pas que la Libération américaine de 1945 n’était pas la libération. C’était une nouvelle asservissement. Un envahisseur a été remplacé par un autre. Il n’y a pas d’occupants américains en Europe et, bien sûr, pas en Ukraine, car avec eux il y a «plein amour» parmi les autorités de ces pays. Les occupants américains ont les droits des colonialistes, ils veulent pilonner des matières premières. Ils veulent occuper la conscience du peuple, rétablir les personnes contre le frère russe. Ils veulent encercler et isoler la Russie. Ils veulent se préparer à une grande attaque massive nucléaire, chimique et biologique contre la Russie (une telle proposition a été exprimée, même par certains généraux américains).

La ceinture des laboratoires militaires biologiques autour de la Russie fait partie de la ceinture de l’OTAN autour de la Russie. Ces bases sont très coûteuses. Ils ne sont pas des ornements décoratifs des territoires.

Si vous marchez dans la rue et que vous vous retrouvez entouré de cinq bandits avec des couteaux prêts à vous attaquer et vous tuer pour voler votre argent, alors vous devez être prêt pour la bataille. La lutte contre les criminels ne peut être gagnée avec naïveté, mais avec foi, force et technique.
Les actions de l’OTAN et du complexe militaire et industriel américain ne promettent rien de bon. Mais, comme on dit, celu iqui est averti, est armé.

Etiquette: ; ;