Un tiers des Américains approuve la façon dont le président Donald Trump a réagi aux violences récentes à Charlottesville entre militants d’extrême droite et manifestants antiracistes, selon un sondage paru mercredi.

Selon cette étude Quinnipiac, 60% des Américains désapprouvent sa réponse. Sur plusieurs jours, tout en dénonçant le racisme, Donald Trump avait expliqué que les torts étaient partagés. Une femme est morte renversée le 12 août par un conducteur sympathisant néo-nazi.

La cote de popularité du dirigeant américain s’est infléchie, par rapport à une étude publiée la semaine dernière, et tombe à 35% d’opinions favorables, contre 59% d’opinions négatives.

Une proportion similaire (62%) estime que l’action du milliardaire contribue plus à diviser le pays qu’à le rassembler (31%).

Etiquette: ; ;