Une présumée «voyageuse du djihad», âgée de 30 ans, devra être jugée devant le Tribunal pénal fédéral à Bellinzone. Le Ministère public de la Confédération (MPC) a déposé un acte d’accusation.

La Suissesse avait été arrêtée à l’aéroport de Zurich en janvier 2016.

En décembre 2015, l’accusée, et son enfant d’environ 4 ans, ont voyagé «illégalement d’Egypte en Grèce pour parvenir finalement en Syrie, via la Turquie, et y rejoindre l’organisation terroriste Etat islamique», indique jeudi le MPC dans un communiqué. Ce sont les autorités grecques qui l’ont empêchée de poursuivre son voyage.

Le MPC lui reproche d’avoir violé la loi fédérale interdisant les groupes Al Qaïda et Etat islamique et les organisations apparentées. Mais la présomption d’innocence vaut jusqu’au prononcé d’un jugement définitif.

Etiquette: ; ;