Le groupe jihadiste sunnite Etat islamique (EI) a revendiqué, via son organe de propagande Amaq, l’attaque perpétrée dans une mosquée chiite de Kaboul en pleine prière du vendredi, qui a fait au moins deux morts, selon les autorités afghanes.

«Deux +inghimasi+ de l’Etat islamique mènent une attaque sur une husseiniya (lieu de culte chiite) dans le secteur de Khair Khana dans la ville afghane de Kaboul», affirme Amaq, qui utilise le terme +ingimasi+ pour désigner celui qui combat armes à la main avec une ceinture explosive autour du corps, actionnée en dernier recours.

Etiquette: