Sept électeurs américains sur dix estiment que l’attitude de Donald Trump, entré dans le Bureau Oval fin janvier, « n’est pas ce qui est attendu d’un président », rapporte vendredi le site d’information politique Politico, sur base d’un sondage mené par l’université George Washington.

 

Selon ce sondage, 68% des électeurs enregistrés estiment que les actions et la rhétorique de Donald Trump pourraient « accidentellement impliquer » les Etats-Unis « dans un conflit international », contre 29% qui pensent l’inverse.

Ce sondage a été réalisé entre le 13 et le 17 août, après la réaction controversée du président aux événements violents à caractère raciaux qui ont dégénérés à Charlottesville, faisant un mort.

L’enquête, auprès d’un millier d’électeurs, indique que 42% des répondants approuvent à ce jour le bilan des actions du nouveau président, contre 55% qui les désapprouvent. En outre près d’un sondé sur deux (56%) jugent que Donald Trump n’a pas été un bon président, contre 39% qui estiment qu’il l’a bien été.

La proportion des électeurs ayant une opinion favorable envers Donald Trump est de 41% contre 56% qui ont une opinion défavorable du milliardaire new-yorkais.

La marge d’erreur du sondage est de 3,1 points de pourcentage.

Etiquette: ;