Emmanuel Macron a violemment accusé vendredi le refus polonais de durcir la directive sur le travail détaché, «une nouvelle erreur» de Varsovie qui selon le président français se met «en marge» de l’Europe sur «de nombreux sujets».

«La Pologne n’est en rien ce qui définit le cap de l’Europe», a-t-il lancé lors d’un point de presse à Varna (Bulgarie) au dernier jour d’une tournée en Europe de l’Est pour rallier des soutiens à une réforme de la directive. «Le peuple polonais mérite mieux que cela», a-t-il ajouté en réponse à la position adoptée par la Première ministre souverainiste Beata Szydlo.

Для плеера требуется установить Flash Player

Etiquette: ;