La police est parvenue à libérer les otages que l’homme armé retenait dans un restaurant de la ville américaine de Charleston, en Caroline du Sud. L’assaillant, qui a fait un mort et un blessé, a été touché par balle et est actuellement dans un état critique

Une opération policière est en cours à Charleston (États-Unis) où un homme a ouvert le feu et a pris en otages les clients d’un restaurant du centre-ville.

​Les services d’intervention d’urgence, dont celui des Carabiniers (SWAT), ont encerclé le restaurant Virginia’s où le tireur s’est retranché avant d’annoncer aux gérants qu’il était devenu le «nouveau roi de Charleston», indique la presse.

​Sur son compte Twitter, la police de Charleston appelle les habitants à éviter la rue King Street, théâtre de l’incident. De nombreux restaurants et commerces se trouvent dans cette rue très fréquentée par les touristes.

​Le département de la police de la ville a confirmé l’incident, précisant que son auteur n’était pas un terroriste, mais un employé furieux de l’établissement. D’après les forces de l’ordre, les «négociations sont en cours».

L​a police fait état d’un blessé que des officiers ont pu mettre à l’abri puis faire transporter à l’hôpital.

Le porte-parole des forces de l’ordre, Charles Francis, a déclaré que le tireur était pour l’instant retranché à l’intérieur de l’établissement où il retenait toujours deux personnes en otages. Pourtant, les médias avaient dans un premier temps évoqué une trentaine d’otages.

​Deux clients du restaurant Virginia’s ont indiqué au Post and Courier qu’ils étaient en train de prendre leur repas quand ils ont vu un homme armé d’un pistolet surgir des cuisines en hurlant: «C’est moi le nouveau roi de Charleston».

​Les commerces avoisinants et la faculté de droit ont été fermés ou évacués. Les autorités sont à pied d’œuvre pour régler la situation et le maire de la ville est arrivé sur les lieux.

D’après les dernières informations relayées par la chaîne de télévision Live 5 news, la police est parvenue à libérer tous les otages que l’homme armé retenait dans le restaurant. Une personne a été tuée, le tireur blessé par les policiers est actuellement dans un état critique.

Le 17 juin 2015, cette ville de Caroline du Sud avait été le théâtre d’un autre drame: Dylann Roof avait alors abattu neuf paroissiens noirs dans un temple de la ville. En décembre de la même année, il avait été reconnu coupable des 33 chefs d’accusation portés contre lui, dont le crime dicté par la haine raciale.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ; ;