Une partie du collectif, qui compte plus de 5.000 épouses de soldats, se rassemblera ce samedi à 13 heures devant les Invalides pour dénoncer «le manque de moyens» et les «conditions de travail déplorables» dans l’armée.

Le collectif des «Femmes de militaires en colère» a décidé de faire entendre sa voix. Le mouvement, qui compte près de 5.200 membres, a appelé sur sa page Facebook les familles de militaires à se rassembler ce samedi à Paris. La manifestation débutera à 13 heures, entre la rue de Grenelle et les Invalides. Un lieu symbolique qui se situe à proximité du ministère des Armées. Quelque 500 personnes sont attendues.

Les épouses de militaires descendent dans la rue avec plusieurs revendications. La première: l’arrêt définitif du système Louvois, le logiciel de rémunération des militaires. Primes non versées, retards dans le règlement des soldes, trop-perçus… Les épouses de militaires dénoncent des dysfonctionnements en série qui affectent les familles. «Certaines se retrouvent avec des surplus versés qu’elles doivent ensuite rembourser. Des familles doivent alors s’endetter, fustige Mercedes Crepin, cofondatrice de la page Facebook “Femmes de militaires en colère”. On nous avait promis un nouveau logiciel pour 2017, et celui-ci n’est toujours pas mis en place».

Etiquette: ;