Des militaires ont ouvert le feu sur un homme vendredi soir vers 20h15, boulevard Émile Jacquemain, à Bruxelles.

Для плеера требуется установить Flash Player

L’homme qui a agressé au couteau une patrouille de militaires vendredi soir à Bruxelles est décédé, a indiqué le parquet fédéral. Il s’agit d’un Somalien né en 1987. Seul un militaire est blessé à la main, a également confirmé le parquet fédéral.

« Nous pensons qu’il s’agit d’une attaque terroriste », a indiqué une porte-parole du parquet. L’assaillant, contre lequel les soldats ont fait usage de leurs armes à feu, « est décédé », a-t-elle ajouté.

L’assaillant a « crié deux fois Allah Akbar » (Dieu est le plus grand en arabe) lors de son attaque au couteau, visant deux militaires, dont l’un a été « légèrement blessé », a précisé la même source.

Le niveau de la menace terroriste reste toutefois inchangé en Belgique, a rapporté le porte-parole du Centre de crise. Il s’élève donc toujours à trois sur une échelle de quatre. Cela signifie qu’un « attentat est possible et vraisemblable ».

Le cabinet du Premier ministre Charles Michel a, lui, fait savoir qu’il ne communiquerait plus ce vendredi soir.

Etiquette: ;