Des militaires ont ouvert le feu sur un homme vendredi soir vers 20h15, boulevard Émile Jacquemain, à Bruxelles.

Для плеера требуется установить Flash Player

L’homme qui a agressé au couteau une patrouille de militaires vendredi soir à Bruxelles est décédé, a indiqué le parquet fédéral. Il s’agit d’un Somalien né en 1987. Seul un militaire est blessé à la main, a également confirmé le parquet fédéral.

«Nous pensons qu’il s’agit d’une attaque terroriste», a indiqué une porte-parole du parquet. L’assaillant, contre lequel les soldats ont fait usage de leurs armes à feu, «est décédé», a-t-elle ajouté.

L’assaillant a «crié deux fois Allah Akbar» (Dieu est le plus grand en arabe) lors de son attaque au couteau, visant deux militaires, dont l’un a été «légèrement blessé», a précisé la même source.

Le niveau de la menace terroriste reste toutefois inchangé en Belgique, a rapporté le porte-parole du Centre de crise. Il s’élève donc toujours à trois sur une échelle de quatre. Cela signifie qu’un «attentat est possible et vraisemblable».

Le cabinet du Premier ministre Charles Michel a, lui, fait savoir qu’il ne communiquerait plus ce vendredi soir.

Etiquette: ;