Plus de 30 personnes ont été tuées et plus de 40 autres blessées sur le territoire de la République populaire de Donetsk (RPD) au cours de violations de la trêve dite «des moissons» commises par les forces armées ukrainiennes, a annoncé le porte-parole du commandement militaire de la République, Édouard Bassourine

La trêve dite «des moissons» conclue pour suspendre les hostilités à l’est de l’Ukraine pendant la saison des récoltes n’a pas apporté la paix à la population de la République populaire de Donetsk. Selon un bilan établi par le porte-parole du commandement militaire de la République, Édouard Bassourine, depuis que le cessez-le-feu est entré en vigueur, des dizaines de personnes ont trouvé la mort dans des pilonnages effectués par les forces armées ukrainiennes.

«Depuis le 24 juin, date à laquelle est entrée en vigueur la « trêve des moissons », cinq civils et 26 défenseurs du RPD ont été tués par des tirs des forces armées ukrainiennes. 21 civils et 20 militaires ont été blessés», a-t-il déclaré à l’agence d’information de Donetsk.

Selon M. Bassourine, au cours de cette même période, 900 projectiles de calibre 152 mm et 122 mm, plus de huit mille obus de différents calibres ont été tirés depuis des positions occupées par l’armée ukrainienne sur le territoire de la RPD.

«À la suite de ces attaques, au moins 161 maisons ont été détruites et endommagées», a-t-il ajouté.

Plus tôt aujourd’hui, le commandement militaire de la RPD, a également signalé des violations de la trêve dite «scolaire» qui ont fait au moins un mort et un blessé. Des militaires de la RPD ont enregistré cinq pilonnages, dont certains ont eu lieu avant minuit.

Lien

Etiquette: ; ; ; ;