La prise de Hamima a permis à l’armée gouvernementale syrienne de progresser vers la frontière sud du gouvernorat de Deir ez-Zor, dont la capitale est assiégée par Daech depuis trois ans

Les forces gouvernementales syriennes, appuyées par les alliés, ont délogé les extrémistes de l’agglomération de Hamima, située à la limite des provinces de Homs et de Deir ez-Zor. La prise de cette ville permet aux troupes syriennes de progresser vers Deir ez-Zor et lui ouvre la voie sur Abu-Kamal et Mayadin, deux avant-postes de Daech.

Для плеера требуется установить Flash Player

L’armée gouvernementale est entrée dans Hamina par trois voies différentes ce qui a pris au dépourvu les terroristes et les a empêché de regrouper

leurs forces, a confié une source militaire à Sputnik. «Des combats acharnés ont eu lieu en banlieue. Pour empêcher [la reprise de Hamima par les troupes gouvernementales, ndlr], les djihadistes de Daech ont eu recours des terroristes-kamikazes et des véhicules piégés», a précisé l’interlocuteur de l’agence.L’offensive a été précédée par des frappes menées conjointement par les aviations russe et syrienne, précise la source, soulignant que la reprise de Hamima, connue  pour être la «porte méridionale de Deir ez-Zor », constitue une nouvelle étape vers la levée du blocus de cette ville de l’est de la Syrie.

Lien

Etiquette: ; ; ;