La Corée du Nord a tiré samedi trois missiles balistiques à courte portée en mer du Japon, a déclaré l’armée américaine, confirmant les tirs de «projectiles non identifiés» annoncés plus tôt par le ministère sud-coréen de la Défense

La Corée du Nord a tiré samedi matin plusieurs projectiles de courte portée dans la mer à partir de sa côte est, ont annoncé les armées américaine et sud-coréenne.Le commandement Pacifique américain a annoncé avoir détecté trois tirs de missiles balistiques étalés sur une période de 20 minutes. Aucun des missiles n’a atteint sa cible. L’un a explosé presque aussitôt après son lancement et les autres en vol.

Les projectiles ont été lancé de la province de Kangwon dans l’est de la Corée du Nord et ont volé dans une direction nord-est pendant environ 250 kilomètres avant de tomber dans la mer du Japon, indique le bureau sud-coréen de l’état-major des armées.

Le commandement Pacifique estime que ces missiles ne constituent pas une menace pour le territoire américain ni pour l’île américaine de Guam que la Corée du Nord a menacé de noyer dans une «mer de feu».

Située à 3.400 km environ au sud-est de Pyongyang, l’île de Guam abrite une base militaire américaine avec un escadron de sous-marins, une base aérienne et un groupe de garde-côtes.Ces trois tirs de missiles sont les premiers par la Corée du Nord depuis le tir d’un missile balistique intercontinental le 28 juillet dernier, conçu pour parcourir 10.000 kilomètres et mettre à portée de frappe certaines parties du territoire américain.

La région d’où les missiles ont été lancés samedi, Kittaeryong, est un site militaire connu, utilisé régulièrement par la Corée du nord pour les missiles de courte portée, commente Kim Dong-yub, expert militaire à l’Institute for Far Eastern Studies à Séoul.

Ces missiles, ajoute-t-il, ne sont pas a priori des nouveaux projectiles, mais plutôt une réponse aux manœuvres en cours entre les Etats-Unis et la Corée du Sud.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ; ; ; ;