La conseillère du Président Bachar el-Assad a anticipé l’échec du projet occidental dans la région et un prochain épanouissement de cette dernière

L’Orient deviendra un des principaux pôles du monde, alors que le projet occidental au Proche-Orient a échoué, estime la conseillère du Président syrien Bouthaina Shaaban, citée par l’agence SANA.

«Le projet occidental recule, quant à l’essor du Proche-Orient, il est devenu inévitable. L’Orient deviendra un des principaux pôles du monde et nous, les Arabes, devons bâtir un fondement solide pour notre projet de libération nationale», a-t-elle déclaré lors d’une rencontre avec une délégation jordanienne comptant dans ses rangs des membres de l’Union des avocats des pays arabes ainsi que des militants politiques.

Et de souligner que la visite de la délégation était un pas vers la mise en place d’un projet panarabe. Selon elle, les pays arabes ont des aspirations et des objectifs communs, ce qui importe aujourd’hui, lorsque le terrorisme connaît une défaite.Le chef de la délégation jordanienne, Samih Hreys a pour sa part indiqué que si la Syrie était tombée, d’autres pays arabes auraient connu à leur tour son sort. «C’est la raison principale des attaques acharnées contre les autorités syriennes. La résistance des autorités et du peuple syriens ont pu conjurer la menace», a-t-il indiqué.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ; ; ;