La police britannique a réalisé une opération secrète, qui a montré l’existence d’importantes lacunes dans le système de sécurité du parlement du Royaume-Uni qui pourraient permettre aux terroristes de pénétrer dans le bâtiment en l’espace de quelques minutes seulement

Une opération spéciale réalisée par la police britannique a montré que les terroristes étaient capables de pénétrer dans le palais de Westminster et y faire un massacre en cinq minutes seulement, relate le quotidien britannique The Daily Telegraph se référant à trois participants à l’opération.

Cette imitation d’attaque terroriste a eu lieu dans la nuit, lorsque les membres du parlement du Royaume-Uni étaient en vacances, ce qui était censé minimiser les risques de divulgation au grand public. Quelques dizaines de policiers ont ainsi embarqué sur un bateau afin de pénétrer dans le bâtiment du parlement sur le fleuve, ensuite ils ont fait irruption dans la Chambre des communes. Si l’attaque avait été réelle, au moins 100 personnes auraient été tuées.

Selon une source du quotidien, si le grand public avait été au courant de l’opération et de ses résultats, il serait «horrifié». D’après une autre source, les hommes politiques sont «un cible facile» car personne n’est en sécurité à l’intérieur du bâtiment du parlement.

Parmi les recommandations faites à la suite de ce test figurent l’installation d’une barrière sur le fleuve pour empêcher les bateaux d’approcher du palais de Westminster et mettre des gardes armés à l’entrée. En outre, suite à la découverte de lacunes dans le système de sécurité, plus de 15.000 laissez-passer devront être refaits.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ;