L’armée syrienne et les combattants du Hezbollah ont complètement libéré, des terroristes de Daech, la zone montagneuse de Qalamoun située à la frontière entre les deux pays, a raconté une source proche du mouvement chiite libanais

À la suite de l’opération menée par l’armée syrienne et les combattants du mouvement chiite libanais Hezbollah, les derniers terroristes de Daech ont quitté la zone montagneuse de Qalamoun située à la frontière syro-libanaise, a indiqué une source informée.

«L’armée syrienne et les combattants de la résistance [le Hezbollah, ndlr] ont complètement libéré des terroristes de Daech l’ouest de Qalamoun, après le départ du dernier bus depuis le point de passage Cheikh Ali-Al-Rumiat (en direction d’Abou Kamal)», a déclaré l’interlocuteur de l’agence.

Samedi 19 août, le commandement de l’armée libanaise a annoncé le début d’une opération militaire contre les djihadistes fixant pour objectif de libérer une superficie de 120 kilomètres carrés à la frontière avec la Syrie. En quatre jours, 100 km2 ont été placés sous le contrôle de l’armée.

À leur tour, les combattants du Hezbollah, appuyés par l’armée syrienne, ont lancé le même jour une opération pour libérer des djihadistes des territoires syriens frontaliers avec le Liban. En cinq jours, plus de 90 km2 sur 155 ont été repris aux terroristes.

À la fin de la semaine dernière, des terroristes de Daech ont demandé de débuter des négociations à l’issue desquelles ils ont rendu les corps de huit militaires libanais enlevés en 2014 ainsi que les corps de combattants du Hezbollah. En échange, la partie syrienne a accepté le transfert des terroristes dans la ville d’Abou Kamal, dans la province de Deir ez-Zor.

Avec l’achèvement du transfert des terroristes des territoires frontaliers, le Liban est devenu complètement libéré de Daech. Les services de sécurité libanais continuent toutefois de mener des activités opérationnelles pour identifier et démanteler les cellules dormantes à travers le pays.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ; ;