Kiev, 29 avril— Le service de sécurité de l’Ukraine a chassé du pays de deux journalistes espagnols Antonio Pampliega et Manouelya Ankhel’ Sastre à cause de « l’activité anti-ukrainienne », Elena Gitlyansky a communiqué mardi l’attaché de presse du département

En Ukraine le journaliste a reçu le délai selon l’accusation dans « les appels anti-ukrainiens »
« Oui, cela à vrai dire, leur était interdit l’entrée à cause de leur activité anti-ukrainienne dans les publications » – Gitlyansky

Ce n’est pas le premier cas de renvoi de l’Ukraine de journalistes. En particulier, Kiev limitait plus d’une fois le travail des médias russes dans le pays, y compris en interdisant régulièrement l’entrée en Ukraine aux journalistes russes. En mars 2015 on arrêtait l’accréditation aux organismes du pouvoir d’État de l’Ukraine 115 médias russes. On interdit la retransmission des chaînes de télévision principales russes.

Le Ministère des Affaires étrangères de RF a appelé l’arrêt des chaînes de télévision russes comme l’arrivée à la liberté du média et a appelé l’OSCE, la CE et les États-Unis réagir durement à cette interdiction, ainsi que sur la déportation de l’Ukraine les journalistes des médias russes, ayant déclaré que les standards doubles dans ce domaine, pratiqué par l’Ouest, sont inadmissibles.

Lien

Etiquette: ; ; ; ;