Le missile nord-coréen qui a survolé mardi le territoire du Japon aurait pu atteindre l’île américaine de Guam, a estimé le ministre japonais de la Défense

Le missile tiré mardi par la Corée du Nord aurait pu atteindre l’île de Guam, a déclaré le ministre japonais de la Défense, Itsunori Onodera.

«La distance de vol du missile est d’environ 5.000 km. Il va de soi qu’un missile de ce type aurait pu atteindre Guam», a-t-il indiqué, cité par l’agence Kyodo.Tous les fragments du missile sont tombés à 1.180 km du cap d’Erimo dans l’île de Hokkaido, a-t-il confirmé.

La Corée du Nord a mené mardi un tir de missile balistique qui a survolé le Japon pour s’abîmer dans le Pacifique 14 minutes après le tir. Un engin nord-coréen a survolé le Japon pour la première fois depuis 2009.

Il s’agit probablement d’un missile de portée intermédiaire de type Hwasong-12. Les forces d’autodéfense japonaises n’ont pas abattu le missile, jugeant qu’il ne représentait pas de menace pour le pays.Pyongyang avait déclaré avoir achevé les préparatifs d’une frappe contre Guam, où une base aérienne et une base navale américaines sont déployées, et qu’il l’effectuerait si les États-Unis ne se comportaient pas «raisonnablement».

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ;