Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a dénoncé mardi «une menace grave et sans précédent» après le lancement par la Corée du Nord d’un missile qui a survolé le Japon, et a demandé une réunion en urgence du Conseil de sécurité de l’ONU

«Le tir inacceptable d’un missile au-dessus de notre pays représente une menace grave et sans précédent et nuit considérablement à la paix et la sécurité de la région», a-t-il déclaré à la presse.

Les autorités japonaises ont déclaré ce mardi matin que Pyongyang avait tiré un missile vers le nord du Japon. D’après la chaîne NHK, le projectile a survolé le nord-est du pays. Suite au tir, les habitants locaux ont été alertés.D’après la télévision nippone, le projectile s’est abattu dans le Pacifique, à 1.180 km de l’île de Hokkaido. L’agence Kyodo précise que le Japon n’a pas entrepris de tentative d’intercepter le missile nord-coréen.

Ces derniers temps, la Corée du Nord a multiplié les tirs de missiles. Le tir précédent avait été effectué le 26 août. Pyongyang avait alors lancé trois missiles balistiques à courte portée vers la mer du Japon.

Lien

Etiquette: ; ; ; ; ;