A l’aide des sanctions, les États-Unis, essaient de saccaparer des ressources naturelles du Venezuela et de transformer le pays en «Libye d’Amérique latine», a déclaré Tania Diaz, membre de l’Assemblée nationale constituante.


Le président américain Donald Trump a présenté vendredi de nouvelles sanctions contre le Venezuela. En particulier, Trump a interdit aux entreprises américaines de faire face aux nouveaux titres de créance et aux titres émis par le gouvernement vénézuélien et la compagnie pétrolière d’État, avec une échéance de plus de 30 jours et plus de 90 jours respectivement. De plus, des négociations avec un certain nombre de billets à ordre appartenant au secteur public du Venezuela et des dividendes du gouvernement vénézuélien sont interdites.

« L’attaque contre la nation vénézuélienne a deux objectifs : celui de capturer nos richesses, transformer le Venezuela en Libye d’Amérique latine, mais aussi il y a un autre objectif – détruire ce qui a signifié la révolution bolivarienne », a déclaré T. Diaz.

Etiquette: ;